Avant Propos

Bienvenue pour le dernier jour de mon challenge « 30 jours pour démystifier la périnatalité et la parentalité ». Aujourd’hui, on est le premier samedi du mois, vous savez ce que ça veut dire ?

Quand accouchement ne rime pas avec comme avant

C’est bien connu, le couple qui devient parents, change à l’arrivée de bébé. Toute une organisation à mettre en place pour que la nouvelle famille puisse vivre en harmonie. Et pour certains couples, il devient compliqué de toujours s’identifier en tant que tel. Mais qu’est ce qui se passe dans cette période charnière du post-partum ? Qu’est ce qui peut être vecteur d’une baisse de libido chez la femme ? Et chez l’homme ? Comment se retrouver en tant que couple ?

Le post-partum

Comme j’ai pu vous l’évoquer à plusieurs reprises, le post-partum est une période charnière pour la femme. Elle naît en tant que mère et avec tout le packaging hormonal qui va avec. Pendant les premiers 40 jours c’est la symbiose (le Mois d’Or) puis les deux mois qui vont suivre vont être tout aussi charnières. C’est la matrescence.
D’un point de vue physique, le corps de la femme n’est pas au meilleur de sa forme. En effet, il a fait un travail éprouvant pour la naissance de bébé et il faut du temps pour qu’il se remette. Ce temps peut être plus ou moins long selon le vécu de l’accouchement.

Pour l’homme, le post-partum est signe de découverte de son bébé. Il a passé 9 mois à imaginer ce qui se passait dans le ventre de sa partenaire et là il peut enfin être totalement acteur dans cette parentalité. Pour certains, c’est effrayant. Pour d’autres, c’est totalement naturel.
Et selon que la mère allaite ou non cette période est vécue différemment.

Reprenons le physique …

On va aller dans le moins glamour, après l’accouchement, l’intimité de la femme est assez « déformée ». Déjà avant l’accouchement, les hormones rendant les muscles de la femme enceinte hyperlaxes changent les sensation que l’homme peut ressentir lors de la pénétration. Dans le cas d’un accouchement voie basse, le vagin s’est écarté suffisamment pour faire sortir un bébé et ça peut prendre un peu de temps à revenir à la normale. Surtout en cas d’allaitement où les muscles restent hyperlaxes plus longtemps. De plus, les lochies (saignements post-partum) peuvent freiner énormément l’envie de sexe d’un côté comme de l’autre. Et elles peuvent durer 4 à 6 semaines.

Si la maman a subi une déchirure ou une épisiotomie, ça peut être très douloureux. Difficile pour elle d’envisager des rapports sexuels dans ces conditions. En général, quand les points sont résorbés c’est bon. Mais selon que la suture est plus ou moins serrée, la récupération peut être plus longue. Il ne faut pas non plus oublier que l’épisiotomie peut causer des problèmes d’image corporelle. La femme peut ressentir un certain dégoût de son corps et ne pas avoir envie que son conjoint le touche.

Pour certains papas, le fait de voir leur femme allaiter peut aussi les bloquer dans le désir sexuel. Ils ne la voient plus que comme une mère nourricière. Pour d’autres, le fait d’avoir vu leur femme accoucher peut aussi leur provoquer un blocage. C’est pour ça que de nombreuses femmes refusent que leur conjoint regardent cette zone pendant l’accouchement.

A noter que d’un point de vue « possibilité », il n’y a pas de contre indication à faire l’amour une fois que les lochies sont terminées. Avant, il y a un risque infectieux un peu plus important. Malgré tout il n’y a pas de contre indication formelle sauf avis médical.

Donc c’est un fait auquel on doit s’habituer ?

Les premières semaines, la libido peut être en berne comme expliqué plus haut et c’est normal. Mais ce n’est pas une fatalité. Il est important de se rappeler qu’avant d’être des parents on est un couple et il ne faut pas hésiter à faire le nécessaire pour se retrouver en tant que couple.

Demandez à des proches de garder votre trésor pendant quelques heures pour vous accorder du temps en couple. Commencez par quelques heures pour je ne pas provoquer une coupure trop violente pour vous qui vous bloquerait niveau libido. Après cette sortie de quelques heures, vous pouvez augmenter un peu et ces petits rendez-vous « volés » pourront vous aider à raviver la flamme. La suite se fera naturellement.

Donc non ce n’est pas une fatalité, c’est à vous de travailler pour ne pas vous bloquer dans votre rôle de parent à en oublier votre couple.

Oui mais c’est pas facile de trouver un moment …

C’est le moment d’être ingénieux 😉 vous pratiquez le cododo ? Testez la douche ou le canapé du salon. Bébé vous prend toute la journée ? Prenez rendez-vous tous les deux dès que bébé est au lit. En fait il suffit d’être imaginatif et ça peut carrément mettre plein de piment dans votre vie amoureuse.

Pour conclure

Il peut se passer du temps après l’accouchement pour se retrouver en tant que couple. Les enfants en bas âge demandent beaucoup d’attention et d’énergie et on a plutôt tendance à courir après le sommeil pour récupérer qu’à penser à sa vie de couple. Donc ce n’est pas une fatalité mais c’est à vous de travailler dans le sens de votre couple tout en vous laissant mutuellement le temps de récupérer.

Ainsi je vais mettre en pratique mes propres conseils et m’offrir une soirée de rêve avec mon amoureux 🥰

Sur ce je vous souhaite une belle soirée en espérant que mon article vous a plu. N’hésitez pas à partager et à commenter. D’ailleurs, quand avez vous repris les câlins après la naissance de votre enfant ?

You may also like...

Et vous, qu'en pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :