Avant Propos

Bienvenue pour le 24ème jour de mon challenge « 30 jours pour démystifier la périnatalité et la parentalité ». Aujourd’hui, on va parler des séances de préparation à la naissance.
Beaucoup de personnes ont en tête la préparation en mode film américain où 30 couples s’entrainent à respirer comme des petits chiens. En réalité, ce n’est pas vraiment comme ça que ça se passe. Les cours de préparation à la naissance ont une réelle utilité. C’est ce qu’on va voir sur cet article.

La préparation à la naissance c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, l’objectif est de se préparer à accueillir un nouveau-né. Au delà de ça c’est un moyen de poursuivre la grossesse avec plus de sérénité. Anticiper l’accouchement. Commencer à se positionner en tant que parents. Rencontrer d’autres futurs parents qui pourront poser des questions auxquelles vous n’aviez pas pensé.

Les séances de préparation à la naissance sont assurées par une sage-femme. Elles sont intégralement prises en charge par la sécurité sociale et sont au nombre de 7. Cependant, selon le type de préparation que vous choisirez, vous pouvez avoir un supplément à payer.
Pour ma part, J’ai choisi la « sophrologie » pour ma première grossesse. Je n’ai pas eu de supplément à payer. Pour ma deuxième grossesse, j’ai choisi la préparation « hypnose » et j’ai eu un petit supplément à payer pris en charge par ma mutuelle. Renseignez-vous.

Quels types de préparation ?

La préparation classique

Il s’agit de la méthode qui est proposée partout (sages-femmes de la maternité ou libérales). Il s’agit de présenter les différentes étapes de l’accouchement pour se sentir en sécurité le jour J. Les séances commencent à 7 mois de grossesse. Vous avez une partie de théorie, une partie questions-réponses et une partie « pratique » pour vous entrainer. Une séance est souvent consacrée aux soins du bébé et à la mise en place de l’allaitement selon le profil et les attentes des futures mamans du groupe.

L’haptonomie

Si vous avez envie d’apprendre à entrer en communication avec votre bébé c’est la préparation qu’il vous faut. L’haptonomie c’est la technique du « toucher affectif ». Cette technique est parfaite pour intégrer l’autre parent à la grossesse car c’est une préparation qui se fait à deux. Les séances débutent plus tôt qu’une préparation classique, vers le 4ème ou 5ème mois de grossesse. Je vous propose une vidéo pour comprendre le fonctionnement de l’haptonomie.

https://youtu.be/cMRTGvWaHpQ
La sophrologie

La préparation par la sophrologie est une technique de visualisation. La maman apprend à visualiser son corps, son ventre et son bébé. La visualisation associée à des techniques de relaxation et de respiration aide la maman à se recentrer sur elle même et à trouver calme et sérénité. De plus, le jour de l’accouchement, la visualisation de la trajectoire de bébé permet de l’accompagner vers la sortie en inspirant et expirant aux bons moments.

La piscine

La préparation piscine se déroule par petits groupes dans une piscine chauffée à 30°. C’est une sage-femme ou un maître-nageur formé spécifiquement à cette méthode qui assure les séance. La piscine aide à remuscler en douceur les dorsaux, les abdominaux ainsi que le périnée. Se mouvoir dans l’eau aide aussi à la relaxation de maman et de bébé.

Le yoga

Le yoga aide la future maman à être en harmonie dans son corps et dans sa tête pour vivre une grossesse et appréhender son accouchement avec sérénité. Le yoga aide à mieux gérer les émotions et la douleur de l’accouchement. Mais au delà de ça, cette technique peut être utilisée au quotidien pour soulager les maux de grossesse tels que les douleurs de dos ou l’anxiété. De plus les étirements musculaires aident à assouplir le périnée.

L’hypnose

La préparation hypnose permet à la future maman d’entrer rapidement en état d’autohypnose pour pouvoir gérer les douleurs de l’accouchement. En apprenant à rejoindre votre lieu refuge en deux respirations, vous pourrez facilement vous détendre et maîtriser votre douleur. Cette technique est utilisable au quotidien et partout.
Personnellement, j’utilise encore cette technique régulièrement dès que j’ai besoin d’entrer dans ma bulle. En 5 minutes je me sens plus sereine, prête à poursuivre ma journée.

L’eutonie

L’eutonie, c’est prendre conscience de son corps, les limites et les changements dus à la grossesse pour être mieux au quotidien et aider à l’accouchement . C’est aussi travailler la respiration, l’amplitude pour être plus à l’aise. Et que ça devienne un automatisme à l’accouchement.

Voilà un beau panel des préparations que vous pouvez avoir. Il y en a probablement d’autres que je ne connais pas. D’ailleurs, je n’ai découvert l’eutonie que l’année dernière grâce à une amie qui a utilisé cette méthode. Bien sûr vous ne pouvez pas forcément toutes les trouver partout, il est nécessaire de vous renseigner pour ça.

Oui mais j’ai déjà accouché, je ne ressens pas le besoin de me préparer

Déjà, je peux vous dire qu’un accouchement n’en est pas un autre. Comme chaque grossesse est différente, chaque accouchement l’est aussi. De plus, comme il existe plusieurs préparations différentes, il peut être intéressant de tester une autre technique.
J’ai testé deux méthodes de préparation à la naissance. J’ai apprécié chacune d’elle même si j’avoue que je me suis mieux retrouvée dans l’hypnose que la sophrologie. Avec certaines méthodes, ce n’est pas une simple préparation à l’accouchement que vous obtenez mais des méthodes à vie pour simplifier votre quotidien.

Pour conclure

Au final, vous êtes décisionnaires pour votre grossesse. Si vous ne souhaitez pas suivre les séances de préparation à la naissance, rien ne vous y oblige. Cependant, ça peut être dommage de passer à côté de ces moments rien que pour vous. D’autant plus si vous pouvez réutiliser ces outils au quotidien.

J’espère avoir répondu à tous vos questionnements sur la préparation à la naissance. N’hésitez pas à partager mon article et à le commenter.
Et parce que je suis toujours aussi curieuse :
Qu’avez-vous ou qu’allez-vous choisir comme préparation ?

You may also like...

1 Comment

  1. […] gérer cette douleur. Dans l’article d’hier, on parlait des différentes techniques de préparation à la naissance. Que ce soit la sophrologie, l’hypnose, l’eutonie, l’haptonomie… Ces […]

Et vous, qu'en pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :