Aujourd’hui, nous allons parler portage et incidence sur le comportement de bébé

Bienvenue pour l’idée reçue numéro huit de mon challenge « 30 jours pour démystifier la périnatalité et la parentalité ».

Parce qu’une maman qui a souvent son bébé en portage (à bras ou avec un moyen de portage) doit régulièrement entendre cette même remarque : « Pose-le un peu ou tu vas en faire un bébé-bras ! « .
Alors qu’en pensez-vous ? Est ce qu’un bébé porté très souvent devient inévitablement un « bébé-bras » ? Est ce que ça lui enlève toute autonomie à s’adapter à ce nouveau monde ? Est-ce qu’à 40 ans il vivra toujours avec vous ?

Le Mois d’Or

Pour beaucoup de jeunes mamans, il est difficile de poser bébé. Et rassurez vous c’est totalement normal ! C’est un besoin instinctif. Les 40 premiers jours qui suivent la naissance sont très importants pour le développement psycho-émotionnel de bébé. Ils sont également très importants pour maman. Ca s’appelle le mois d’or. En Swahili, on l’appelle « le mois d’or en Mamatoto ». Ce mot signifie mamanbébé et explique que la mère et le bébé sont dépendants l’un de l’autre, ils sont fusionnels.

Et les mois suivants ?

« Avant ses 9 mois, le bébé humain est encore dans une phase que les scientifiques appellent le « stade fœtal avancé ». Son cerveau est beaucoup moins développé que son confrère singe au même stade ! Il est par conséquent beaucoup plus dépendant, et a besoin de plus de temps pour se développer. »

isabelle sertelon, formatrice au CNFPB

Bébé vit donc pendant les 9 premiers mois de sa vie, une nouvelle grossesse. Certains scientifiques appellent même les moyens de portage « l’utérus avec vue ». D’ailleurs, une revue pédiatrique anglaise a publié une étude scientifique appelée « Increased Carrying Reduces Infant Crying ». Cette étude démontre que porter son bébé au moins deux heures par jour diminuerait ses pleurs de moitié.

« Les bébés africains ne pleurent pas. » (Claire Niala)

Ce dicton célèbre est destiné à rappeler que si le besoin de proximité de bébé est comblé, le bébé pleure rarement. En effet, en Afrique, les bébés sont toujours auprès de leur mère, si bien qu’elles détectent instinctivement les moindres signaux et y réagissent aussitôt. Ainsi ces bébés sont énormément portés, allaités à la demande, bercés en permanence et apprennent la vie à hauteur d’homme. C’est le maternage proximal (j’en ferai bientôt un article).

Mais concrètement c’est bien un bébé-bras que tu décris !

Et bien oui, je décris un bébé-bras parce qu’en fait c’est normal d’être un bébé-bras. C’est simplement… un bébé ! Ca ne veut pas dire qu’il sera tout le temps complètement dépendant, qu’il marchera plus tard et se développera moins bien. Au contraire ! La plupart des bébés qui sont beaucoup portés marchent plus tôt car le portage favorise le développement de l’équilibre, leur adaptation aux changements de position et une bonne tonicité du cou et du tronc. Et une fois leur réserve de proximité bien remplie, c’est tout naturellement que bébé va commencer à se détacher pour se tourner vers le monde.

J’ai beaucoup porté et porte encore mes enfants depuis leur naissance. Mon fils a marché à 12 mois, ma fille à presque 13 mois (mais elle montait et descendait déjà les escaliers depuis plusieurs mois). Mon fils a toujours été très indépendant, vers 9 mois, il a commencé à ne plus vouloir être porté, il voulait jouer seul, découvrir à sa hauteur. Maintenant c’est un vrai cascadeur ! Ma fille a commencé ses cascades vers 7 mois. A 22 mois, elle fait beaucoup de choses seule mais a toujours un gros besoin de proximité à la maison, elle remplit son réservoir. Par contre dès qu’on sort, elle fait sa petite vie et en est ravie !

Nuançons tout de même !

Parce que je n’aime pas être catégorique, je vais apporter un peu de nuance. Alors oui, le portage et par extension le maternage proximal sont essentiels pour le bébé. Mais, parce que l’humain a une capacité d’adaptation hors du commun, si vous préférez la poussette, que vous allaitez au biberon, que vous ne pratiquez pas le cododo, personne ne vous jettera la pierre. J’ai toujours considéré qu’un allaitement au biberon bien vécu vaut bien mieux qu’un allaitement au sein forcé. Et bien ça s’applique tout autant au portage et au cododo. Parce que les bébés sont des éponges à émotions, mieux vous vous sentirez, mieux il se sentira.

Donc la réponse est OUI, je vais en faire un bébé-bras mais NON je ne le poserais que SI J’EN RESSENS LE BESOIN.

Si vous voulez aller plus loin

Je vous propose ici quelques lectures si le sujet vous intéresse.

*** Ce sont des liens affiliés. Ca signifie qu’en passant par mon lien, vous ne paierez pas plus cher mais je toucherai une commission. Je ne deviendrai pas milliardaire avec mes liens d’affiliation mais si ça peut payer l’hébergement de mon site, ce sera déjà génial ! ***

You may also like...

3 Comments

  1. Tous mes enfants ont été porté et se sont aujourd’hui des enfants très autonomes. Je pense qu’il y a aucun lien entre « bébé beaucoup porté » et « enfant pot de colle ». Ce sont, comme souvent, des préjugés de personne qui ne connaissent pas bien le sujet.

  2. […] du congé maternité sans parler du Mois d’Or. Rappelez vous, je l’ai évoqué dans mon article sur le portage. Le Mois d’Or est cette période de 40 jours pendant lesquels maman et bébé sont en fusion. […]

  3. […] y a quelques temps je vous ai parlé du maternage proximal. Le fait d’avoir beaucoup bébé dans les bras est très critiqué par l’entourage mais […]

Et vous, qu'en pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :