Avant propos

Bienvenue pour l’idée reçue numéro 14 de mon challenge « 30 jours pour démystifier la périnatalité et la parentalité ». Cette semaine on parle de l’allaitement et aujourd’hui du goût du lait maternel.

Le goût du lait est très changeant au fil du temps. A la naissance de bébé, vous n’avez pas encore de lait. Le liquide jaune que vous produisez s’appelle le colostrum.

Derrière ce nom barbare se cache un cocktail miracle ! Voici ce qu’en dit LLLFrance :

Le colostrum est particulièrement adapté aux besoins du nouveau-né à tous points de vue. Son taux élevé de facteurs immunocompétents protège l’enfant pendant la période où il doit passer de la vie intra-utérine à la vie extra-utérine et à la colonisation microbienne. Ses propriétés laxatives favorisent l’élimination du méconium. Sa richesse en protéines et son taux bas de lipides sont adaptés aux réser­ves nutritionnelles du nouveau-né. 

LLLFRANCE.ORG

Son faible taux de sucre lui donne un goût plutôt salé tandis que da couleur jaune est liée à sa forte concentration en béta-carotène.

Au bout de 48 à 72h de vie, votre montée de lait est en cours. Vous ne produisez plus de colostrum mais du lait dit de transition puis vers le 10eme jour, vous produirez le lait dit mâture. Son goût va être plus sucré … ou pas parce qu’il change tout le temps et nous allons voir pourquoi.

Un repas complet

Le goût du lait change au cours de la tétée tout comme sa consistance. Ce goût est très lié à l’alimentation de la maman. En effet, plusieurs études ont démontré que le lait prendrait le goût des aliments ingérés par la maman mais pas tous.

En grande gagnante, la banane ! Et oui, une heure seulement après que la mère ait mangé une banane, bébé peut la déguster dans son lait.

Ensuite, c’est plutôt les goûts prononcés qu’on va retrouver plus facilement dans le lait. Ainsi, lors d’une étude consistant à donner des capsules ail aux mamans, leur lait avait une forte odeur d’ail 2h après.

Enfin, le goût est aussi lié aux composants du lait lui-même. En effet, au début de la tétée, bébé prendra plutôt le lait dit sucré alors qu’en fin de tétée il aura le lait plus gras.

Alors c’est vrai ?

Pas tout à fait. En effet, le lait peut prendre le goût de ce que vous mangez mais peut-on en déduire que ce goût soit mauvais ? En tout cas, dans l’étude des capsules d’ail, loin d’être rebutés, les bébés ont tété avec bien plus d’entrain. Impossible cependant de vous dire si les bébés avaient une haleine d’ail 😉 Pour conclure sur cette idée reçue, je vous conseillerais de manger ce qui vous fais envie car cela permettra à bébé d’avoir ses premières impressions en terme de nourriture diversifiée.

Un cas particulier

Parce qu’il y a toujours une exception, nous allons parler d’un cas particulier. Il s’agit du lait lipasé.

Il y a des mamans dont le lait tiré va prendre une mauvaise odeur et un mauvais goût après un temps de stockage au réfrigérateur ou au congélateur. Ca n’enlève rien aux qualités nutritionnelles du lait mais certains bébés peuvent le refuser.

Je fais partie de ces mamans. Pour chacun de mes allaitements, mon lait tiré prenait une odeur affreuse de vomi et le goût qui allait avec. Alors petit apparté, oui j’ai goûté mon lait à plusieurs reprises comme la plupart des choses que j’ai donné à mes enfants car j’aime savoir ce que je leur donne. Mon fils n’a jamais été dérangé, il prenait mon lait et son odeur affreuse sans souci. Ma fille n’a jamais voulu mon lait ailleurs qu’à la source. Est-ce dû à l’odeur ou à sa passion pour le « tété » comme elle dit ? Je ne saurais le dire. Par contre en glaçon elle adore !

Dans ce genre de situation, ne jetez pas votre lait. Vous pouvez toujours l’utiliser en cuisine pour votre bébé (ou votre famille s’ils acceptent de consommer votre lait), en cosmétique, dans le bain, pour en faire un bijou… Comme je l’ai déjà dit plusieurs fois, vous avez des seins magiques, plein de possibilités s’offrent à vous avec votre lait, c’est de l’OR BLANC !

Petite nouveauté

En faisant mes recherches pour réaliser cet article, j’ai pu constater que l’origine de cette transformation du lait est controversée. Il ne s’agit donc pas forcément d’un lait lipasé mais ça peut être aussi un lait oxydé par exemple. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet et obtenir des informations pour essayer de prévenir ce problème, je vous invite à lire cet article de LLLFrance.

Voilà, j’espère que cet article sur le goût du lait maternel vous a plu. Si c’est le cas, sentez-vous libres de le partager. A demain pour mon prochain article !

You may also like...

Et vous, qu'en pensez-vous?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :